News

STS-CH General Assembly 2016

Museum der Kulturen, Basel | December 13 | 16:00

We are pleased to announce that the 2016 General Assembly of STS-CH will take place at the Museum der Kulturen (Münsterplatz 20, 4001 Basel). The GA includes a brief guided visit of the exhibition “Striking Patterns” by curators Richard Kunz and Willemijn de Jong.

In order to attend the GA, please register.

We will be electing new board members, and encourage members or new sts scholars especially from Italian- and German-speaking universities who want to get more involved in the association to put forward their candidacy for joining the board. If you would like to become a board member, please mention your interest in your email.

For more information on the “Striking Patterns” exhibition, click here.

Frontières discursives : le vrai et le faux comme technologie de contrôle des demandes d'asile

Journée d'étude
3 décembre 2016 – 9h00 / 17h00
Vallorbe, locaux de l'Association auprès des Requérants d'Asile de Vallorbe Oecuménique et Humanitaire (ARAVOH)

Distinguer le « vrai » du « faux » : discours sur les « abus » et instruction des demandes d’asile en Suisse

Conférence de Jonathan Miaz, doctorant en science politique, Université de Lausanne (IEPHI, CRAPUL) et Université de Strasbourg (SAGE, UMR 7363)

Depuis l’entrée en vigueur de la première loi sur l’asile (LAsi) en 1981, les notions d’« abus » et de « faux réfugiés » sont devenues une thématique centrale et récurrente sur la scène politique suisse.
Les notions d’« abus » et de « faux réfugiés » ont contribué à instaurer une politique du soupçon, qui se concrétise notamment dans les exigences en termes de « crédibilité » des motifs d’asile, associées à une conception stricte et idéalisée du réfugié. En effet, dans la procédure d’asile, le fardeau de la preuve repose sur le/la requérant.e d’asile qui doit « prouver ou du moins rendre vraisemblable qu’il est un réfugié » (art. 7 LAsi).
Cette présentation repose sur une thèse de doctorat qui a porté sur la procédure d’asile en Suisse entre 2010 et 2013, en s’appuyant sur une enquête au sein de l’Office fédéral des migrations (ODM, désormais Secrétariat d’Etat aux Migrations) et au sein de bureaux de consultation juridique, ainsi que sur un travail de recherche socio-historique.
À partir de ces terrains d’enquête, j’aborderai la question du « vrai » et du « faux » dans la procédure d’asile à partir des deux sens susmentionnés : en tant que discours politiques et médiatiques érigeant les « abus » en catégorie d’action publique, mais aussi en tant que technologies de contrôle des demandes d’asile. En définitive, les pratiques des agent.e.s de l’ODM nous montrent comment est concrètement faite la politique d’asile.


La conférence sera suivie par une intervention de Margaux Détraz et Christelle Leo, bénévoles de l'ARAVOH :

Ayant toutes deux passés respectivement dix et quatre mois au sein de la structure d’accueil de l'Aravoh à Vallorbe à conseiller les requérants d’asile résidant au CEP, nous avons pu rencontrer de nombreuses nationalités, des familles, des hommes ou des femmes seules et autant d’histoires et de raisons d’exil. Nous avons été, par notre présence, confronté à leur récit, sans pour autant retrouver les archétypes « vrai réfugié » et « faux réfugié », concept flou véhiculés par les médias ainsi que les autorités : chacun a ses propres raisons d’avoir quitté son pays d’origine, qu’elles soient liées à une guerre ou à la recherche d’une vie meilleure. Néanmoins, c’est à partir de ces récits et de leur caractère vraisemblable que les autorités suisses décident si la personne obtiendra ou non un statut de séjour en terre helvétique. Cette pression les pousse parfois à s’approprier l’histoire préfabriquée conseillée par les passeurs au détriment de leur propre histoire. Ainsi, le but de notre présence à Aravoh est surtout de les sensibiliser à l’importance de dire la vérité ainsi que les inviter à préciser leurs récits avec des détails significatifs afin que la plausibilité de leur récit ne soit pas une raison de refus de séjour.

Programme détaillé :

  • 9h : Ouverture et café de bienvenu. Accompagnement musical par David Tschopp
  • 10h : Discussions avec les requérant.e.s d'asile et enregistrement des témoignages avec Danièle Warran de Radio Django
  • 12h : Repas sur place
  • 13h : Sketch de thêatre par les bénévoles d'ARAVOH
  • 14h : Conférence de Jonathan Miaz, doctorant en science politique, Université de Lausanne (IEPHI, CRAPUL) et Université de Strasbourg (SAGE, UMR 7363)
  • 15h : Intervention de Margaux Détraz et Christelle Leo, bénévoles de l'ARAVOH
  • 16h : Concert de David Tschopp (guitare acoustique) et verrée

Technologie et migration : frontières techniques, frontières discursives

STS-CH organise deux séminaire-actions sur les rapports entre technologie et migration. Le premier questionne le rôle de la recherche à portée militaire et sécuritaire conduite en Suisse et en Europe dans le cadre de gestion des frontières européennes. Le second porte sur les entretiens menés à fin de déterminer la véracité du récit de migration des requérant- e-s en Suisse. Par le biais de ces deux événements, nous voulons mettre en lumière la manière dont les études sociales des sciences et des techniques abordent la question de la technologie dans le contexte de la migration.

1. Frontières techniques: performativité des recherches militaires dans la forteresse Europe

13 octobre 2016 – 17h30
Anthropos Café, Université de Lausanne

Intervenante: Luisa Marin, Assistant Professor, University of Twente - School of Management and Governance
Répondante: Gaia Barazzetti, Maître assistante, Faculté des Lettres, Faculté de Biologie et de Médecine, IUHMSP, UNIL & CHUV

2. Frontières discursives: le vrai et le faux comme technologie de contrôle des demandes d'asile

03 décembre 2016 – 10h00
Vallorbe, locaux de ARAVOH

Intervenant: Jonathan Miaz, UNIL, Doctorant en Sciences Sociales et Politiques

DÉTOURNEMENT, IRONY AND SATIRE

COLLECTIVELY ELABORATE AND WORK ON OUR MALAISES DURING FIELDWORK AND THE RESEARCH PROCESS // LAUSANNE 15 FEBRUARY 2016

Relationships with actors and institutions before, during and after fieldwork, as well as other moments in the research process are inhabited by concerns, power issues and conflicts. Most of us elaborate on these matters individually, as part of informal conversations with close colleagues or maybe we write about it in the methodology section as part of ongoing conversations on field access, research dissemination, interdisciplinarity and interview or sources bias. This event is a one day workshop for young researchers and students who wish to further elaborate and work collectively on the malaises we encounter during fieldwork and other phases of academic research.

Participants are invited to bring any type of artifact (picture, text, recording, fieldwork object, etc.) that specifically represent one or several types of malaise. In a first phase attenders are invited to elaborate and describe their malaise, in a second phase participants are introduced to a series of techniques to then de-construct and work on alternative narratives of their own malaises. These techniques are inspired by activist and artistic practices related to academic work.
The aim is to produce a kit illustrating a number of tactics that can be used to collectively elaborate and act up on different forms of malaises in academic research.

AUDIENCE : Students from the social, cultural, historical sciences and particularly students and young STS academics from Swiss Universities.

INSCRIPTIONS AND INFORMATION : sara.tocchetti@unil.ch

The program can be downloaded here.

STS-CH General Assembly 2015

Zurich Zoo | March 27 | 14:00

We are pleased to announce that this year’s GA will take place at the Zurich Zoo, and will include a brief thematic exploration of the zoo and of an ongoing research project by Priska Gisler (HKB) and Julia Siegmundt (HKB).

If you wish to attend the GA, please register by March 12th 2015 to nicholas.stuecklin@unil.ch.

We will be electing new board members and a new treasurer. We encourage members or new sts scholars who want to get more involved in the association to put forward their candidacy for joining the board. If you are interested, please send an email to our co-presidents Emilie Bovet and Nicholas Stücklin.

Flyer of the event here.

Image: Joe Kordicvk, “Senorita” Jaguar Plays w/ Keeper, 1950. Source: circusnospin.blogspot.co.uk

Ausschreibung Studio Roma

Residenz für junge KünstlerInnen und WissenschaftlerInnen am Istituto Svizzero di Roma 2015/1016

FORSCHUNGSTHEMA 2015/2016
Der Krise begegnen:
Der Begriff des Mehrwerts
In der ästhetischen Erfahrung,
Der künstlerischen Praxis
Und der wissenschaftlichen Forschung

Die Ausschreibung richtet sich an KünstlerInnen aus den Bereichen Bildende Kunst, Design, Architektur, Literatur, Tanz, Theater, Musik usw. und an ForscherInnen aus den Geistes-, Sozial- und Naturwissenschaften, die in Rom arbeiten möchten und beabsichtigen, sich mit Studiengebieten, die die traditionellen Grenzen zwischen den einzelnen Disziplinen überschreiten, auseinanderzusetzen oder Forschungsarbeit in unterschiedlichen Disziplinen zu leisten.

Weitere informationen : flyer & website

Akustische Ephemeritäten - Kulturwissenschaftliche Tagung

2. bis 4. September 2014

Die Flüchtigkeit des Akustischen: dieser Thematik in ihrer ganzen Breite widmet sich eine zweiteilige Tagung, die von Dozierenden der Universitäten Zürich, Basel und Luzern organisiert wird. Der erste Teil der Tagung fand im April in Luzern statt, im September wird die Tagung in Basel fortgesetzt.

Die zweiteilige kulturwissenschaft­liche Tagung konzentriert sich auf die spezifisch ephemeren Qualitäten des Akustischen. Sie richtet ihre Aufmerksamkeit im ersten Teil auf die «Mikroephemerität» des ‹Sounds› – vom Alltagsgeräusch bis zum musi­kalischen Artefakt – und im zweiten Teil auf die «Makroephemerität» der Speichermedien.
Dabei werden insbesondere die Funk­tionen der Literatur, der Musik, der Medien und der Wissenschaften beleuchtet. Sie sollen als ‹Umschlag­ plätze› des Akustischen in ihren historischen Dimensionen und an ihren intermedialen Schnittstellen zuein­ander in Beziehung gebracht werden und so in neuen Konstellationen reflektiert werden.

Organisiert von
Prof. Dr. Monika Dommann (Zürich)
PD Dr. Boris Previšić (Basel)
Prof. Dr. Marianne Sommer (Luzern)

In Kooperation mit
Lucerne Conference Foundation
Universität Basel
Musik-Akademie Basel

Mit freundlicher Unterstützung
des Schweizerischen Nationalfonds
der Freiwilligen Akademischen Gesellschaft Basel
der Lucerne Conference
der Universität Luzern

L Weitere Informationen

Podcasts of the Swiss STS Meeting 2014

Held from the 20th to the 22nd February at the University of Lausanne, the Swiss STS Meeting 2014 has analyzed the effects of big data in human and life sciences as well as in the development of new technologies from a historical, ethnographical and critical perspective. Experts with various backgrounds have addressed the impact, application, promises and controversies related to scientific projects based on the production, management and analysis of very large quantities of data.

We are very happy to announce that the podcasts of the conference (keynote speakers' lectures & roundtables) are now available.

L Podcasts (keynotes & roundtables)

STS-CH General Assembly 2014, 20 February

The 2013/2014 General Assembly took place on the 20th February at the University of Lausanne. For those who couldn't attend, please find here the GA protocol: STS-CH GA Protocol 2013/2014

esense GmbH