Thierry Courvoisier ist neuer Präsident der Akademien der Wissenschaften Schweiz

lundi 07. janvier 2013

«Nous avons besoin d'une culture des sciences»

Thierry Courvoisier, nouveau Président des Académies suisses des sciences

Berne, 7 janvier 2013. Thierry Courvoisier est le nouveau Président des Académies suisses des sciences. «La science doit avoir plus de poids dans les décisions politiques», c’est ce qu'affirme l'astrophysicien, professeur à l'université de Genève. Pour trouver des solutions aux problèmes nationaux et planétaires, comme par exemple l'approvisionnement en énergie, une union entre les sciences naturelles et les sciences humaines et sociales, telle qu'elle est vécue au sein des Académies des sciences, est indispensable.

 

«L'Europe a beaucoup investi dans les infrastructures, sans toutefois être parvenue à un équilibre social», dixit Thierry Courvoisier. En Espagne, l'UE a construit des routes, mais de nombreuses personnes sont toujours au chômage. C'est pourquoi, Thierry Courvoisier juge indispensable un examen approfondi des investissements, permettant de différencier les investissements aux résultats rapidement visibles mais peu durables et ceux dont l'impact futur est significatif. «En Suisse, le développement des énergies durables est encore trop hésitant, même si nous savons depuis longtemps qu'un substitut aux énergies fossiles doit être trouvé. Et il sera bien moins aisé de remplacer les combustibles fossiles que de se retirer de l'énergie nucléaire.» En tant qu'«honnête médiateur du savoir», les Académies des sciences mettent leur expertise au service de la politique et de la société. Selon Thierry Courvoisier «Nous avons besoin d'une culture des sciences, qui intègre les contenus des sciences humaines et sociales et des sciences naturelles à la vie quotidienne des individus, de la même façon que la musique, la littérature et la culture populaire.»

Thierry Courvoisier est originaire de La Chaux-de-Fonds, canton de Neuchâtel, et a grandi à Genève ; il a étudié la physique théorique à l'ETH de Zurich. Après des séjours de recherche en Allemagne et en Angleterre, il a enseigné à l'université de Lausanne, puis est devenu professeur d'astrophysique à l'université de Genève. Depuis 1995, il dirige l'INTEGRAL Science Data Centre (ISDC) qui recueille, archive et analyse les données du satellite de l'observatoire des rayons gamma INTEGRAL de l'Agence Spatiale Européenne (ASE). La recherche du Prof. Courvoisier est principalement orientée vers les «noyaux galactiques actifs», des formations de la taille de notre système solaire avec un trou noir gigantesque au milieu. Les noyaux galactiques actifs sont les principales sources de lumières et d'ondes électromagnétiques dans l'univers. 

Thierry Courvoisier est également Président de l'Académie Suisse des Sciences Naturelles SCNAT. En tant que Président des Académies suisses des sciences, il succède à Heinz Gutscher, professeur de psychologie sociale à l'Université de Zurich, qui a présidé les Académies de début 2011 à fin 2012.

 

Photo et contact

Photo (en qualité d'impression) de Thierry Courvoisier sous
www.akademien-schweiz.ch

Adresse de contact :
Valentin Amrhein
Académies suisses des sciences
Petersplatz 13, CH-4051 Bâle
Tél. 061 269 90 32
valentin.amrhein@akademien-schweiz.ch

 

esense GmbH