Société Suisse d'Ethnologie

Présentation

L'ethnologie s'est définie longtemps comme l'étude comparée des sociétés, peuples, minorités, groupes humains ou civilisations dites traditionnelles et préindustrielles. Les contraintes subies et les mouvements spontanées des peuples sous le double effet de la colonisation et de l'émancipation ont conduit l'ethnologie à élargir son champ d'études et d'interprétation vers une vision globale – bandes, tribus, états-nations et actuellement les réseaux transnationaux – en valorisant à chaque fois les échelons locaux et régionaux. C'est dire combien l'ethnologie, nommée aussi anthropologie sociale et culturelle, embrasse et analyse toutes les dimensions: de l'acquisition de la subsistance aux pratiques chamaniques, des relations de parenté aux organisations politiques en passant par les techniques, les mythes et les rites. La prise en compte des relations sociales actuelles est complétée par leur reconstitution à partir du passé. Sont donc compris les mouvements de développement économique, de migration, de métissage des croyances, de lutte paysanne, de revendication identitaire ou encore de mutation des moeurs dans la vie urbanisée ordinaire. La méthode de travail qualitative, avec enquête sur le terrain au sein de groupes restreints, se fait toujours dans une perspective de longue durée et considérant les phénomènes de mondialisation et différenciation. Ainsi les caractéristiques de la discipline s'appliquent autant dans les continents lointains qu'en Europe, en Suisse et à domicile. Les ethnologues collaborent régulièrement avec les représentants de sciences parentes comme l'histoire, la linguistique, le folklore, la géographie, et bien sûr la sociologie ou les sciences de la communication, sans omettre des ponts récents avec l'écologie et le droit.

La Société Suisse d'Ethnologie (SSE) encourage, par ses manifestations scientifiques et culturelles, la recherche fondamentale en liaison avec les principaux centres anthropologiques; membre de l'Académie Suisse des Sciences Humaines et Sociales, elle fait la promotion des tâches muséographiques via des recueils d'inventaires (collections, archives photo, archives sonores, films), elle soutient les milieux universitaires via des colloques thématiques; elle entretient des relations avec les organismes publics et privés de la coopération au développement; elle diffuse des publications et aide le lancement de produits culturels de qualité comme les compact-disc de musiques du monde ou des films documentaires, festivals compris. Par le biais de ses commissions de rédaction, scientifique, des musées, de documentation audiovisuelle, d'ethno-médecine, elle est une plate-forme d'engagement de la part de ses membres. Elle édite une importante revue scientifique annuelle Tsantsa, articulée autour de débats contemporains, de dossiers thématiques et de recherches novatrices en cours. La Société prend publiquement des positions sur des problèmes de société, suite à des mandats de pouvoirs publics, elle encourage ses membres à pratiquer une forme civique d'anthropologie appliquée, notamment dans les domaines interdisciplinaires comme la médecine, les migrations, l'alimentation, l'écologie, le monde du travail, les droits de l'homme et la montée de l'intolérance et elle se consacre particulièrement à la formation de la relève scientifique.

esense GmbH