Série de manifestations 2014 Conditions-cadres pour une économie compétitive – l’avenir du marché du travail

jeudi 13. novembre 2014 — Zürich, Hotel Sheraton

Travail au cours de la vie

ASSH, Pro Familia, Union Patronale Suisse

L’ASSH, en collaboration avec l’Union Patronale Suisse et Pro Familia, souhaite discuter de deux questions étroitement liées et chercher des solutions pour répondre aux défis d’une société en profonde transformation: a) la conciliation des tâches familiales et de la vie professionnelle et b) l’identification des potentiels disponibles des employés sur l’ensemble de leur parcours professionnel.

Les deux domaines thématiques sont traités sous le titre général Conditions-cadre pour une économie compétitive – l’avenir du marché du travail lors d’un premier colloque le 5 juin 2014 avec pour thème la conciliation travail-vie familiale et un deuxième le 13 novembre 2014, consacré à l’identification des potentiels des employés sur l’ensemble de leur parcours professionnel.

Experts: Ruth Derrer Balladore (Union Patronale Suisse), Thomas Boesch (Novartis), Mirjam Devay-Stäubli (trovia), Urs Duttweiler (Duttweiler Treuhand), Irene Etzer (UniversitätsSpital Zürich), Martin Flügel (TravailSuisse), Thomas Gächter (Universität Zürich), Gudela Grote (EPFZ), Anne Küng Gugler (Secrétariat d'Etat à l'économie SECO), Brigitte Liebig (FNR 60, Fachhochschule Nordwestschweiz), Lucrezia Meier-Schatz (Conseillère nationale), Vinzenz Muraro (AXA Winterthur), Günter Pfeiffer (Universität Basel), Pascal Scheiwiller (Lee Hecht Harrison), Danny Schweingruber (witzig.ch), Markus Schwyn (Office fédéral de la statistique), Luzi Thomann (Thomann Nutzfahrzeuge AG), Helena Trachsel (Bureau de l'égalité entre femmes et hommes, canton de Zurich), Hans C. Werner (Swisscom), Markus Zürcher (ASSH)

L Déroulement

Introduction

Comme l’OCDE l’a constaté à plusieurs reprises dans ses études nationales, la Suisse n’exploite pas son potentiel de main-d’œuvre de façon optimale : sans la migration professionnelle, il y a un certain temps déjà que ni les besoins en main-d’œuvre dans des domaines-clés technologiques, ni l’approvisionnement médical ne pourraient être garantis. De plus, la productivité du travail nécessaire au niveau de bien-être élevé  atteint aujourd’hui ne pourrait pas être maintenue sans elle. La pénurie de main-d’œuvre s’aggrave en raison de l’évolution démographique: diverses études prévoient une pénurie de personnel qualifié chiffré à environ 400'000 emplois jusqu’en 2030.

Les potentiels non épuisés actuellement son également bien connus: les femmes, ainsi que les employés de plus de 50 ans ne sont pas assez intégrés dans le marché du travail. Dans les deux cas, les facteurs qui limitent la participation de ces deux groupes au marché du travail sont aussi éprouvés:

  • Une conciliation famille-travail insuffisante, les inégalités salariales, tout comme de moins bonnes perspectives de carrière ont des répercussions négatives sur l’intégration des femmes dans le marché du travail.
  • Des coûts sociaux élevés par comparaison aux autres groupes, des préjugés, mais aussi des limitations au niveau de la santé, tout comme une dévalorisation des qualifications acquises limitent les chances des plus de 50 ans sur le marché du travail.

Bien que les défis qui se posent soient connus et largement reconnus, ni le monitoring statistique, ni une observation sociologique ne permettent de percevoir un tournant. Alors que les conséquences du changement démographique ne se font pas encore sentir dans les entreprises, et qu’elles seront bien plus perceptibles à long terme, il est judicieux de développer dès maintenant des stratégies pour garantir l’avenir du marché du travail sur le long terme. Cela passe par des conditions-cadres qui permettent des taux élevés d’activité professionnelle, de même que par des stratégies d’entreprise favorisant la participation des deux sexes au marché du travail à tous les âges

Des mesures permettant une meilleure utilisation du potentiel de la main-d’œuvre seront présentées et débattues avec pour buts:

  • la transmission du savoir
  • l’identification de « bonnes pratiques »
  • la mise en route des processus correspondants
  • la définition des possibilités de mise en pratique
  • l’identification des obstacles et des résistances

La matinée débutera en plénum par la présentation des principales conditions-cadres fixées par l’Etat ( égalité, droit social, droit du travail ). L’après-midi, d’autres exposés seront l’occasion d’approfondir les stratégies et les mesures définies par certaines entreprises dans les trois domaines – flexibilisation, égalité, chances sur le marché du travail et engagement d’employés plus âgés. Leurs conséquences sur l’organisation du travail seront également évaluées. Les questions suivantes seront au cœur des débats:

  • Quelles sont les mesures judicieuses et efficaces ?
  • Quelles sont les conditions préalables nécessaires à leur mise en pratique ?
  • Que faut-il prendre en compte lors de leur mise en œuvre ?
  • Quels sont les obstacles à surmonter au niveau de leur application ?
  • Qui attend des aides et de la part de qui ?

Déroulement

L Déroulement

Program

Kurzdokumentation

Weitere Informationen finden Sie in der Kurzdokumentation zur Arbeit im Lebensverlauf.

Plus des informations

Prémière manifestation du 5 juni 2014 dans le cadre de la série «Conditions-cadres pour une économie compétitive – l'avenir du marché du travail»

L Accueil extra-familial: expériences – conditions générales – développement futur

Projet actuel «Relations entre générations»

L Relations entre générations
esense GmbH