Manifestation publique de l'Assemblée annuelle de l'ASSH

vendredi 01. juin 2018 , 16.15-18.00 Uhr — ZHAW, Winterthur

Next Generation : pour une promotion efficace de la relève – table ronde

ASSH

1er juin 2018, 16h15-18h00
Manifestation publique dans le cadre de l’Assemblée annuelle 2018
ZHAW Winterthour (School of Management and Law, St.-Georgen-Platz 2, Aula)

Le corps intermédiaire manque de perspectives professionnelles sûres. Si les idées pour remédier à ce problème ne font pas défaut, le principal défi reste du côté de la mise en œuvre. Les hautes écoles suisses connaissent certes de profonds changements, la grande réforme se fait cependant toujours attendre. Une organisation plus horizontale, loin des grandes chaires, des options de carrière diversifiées, une réduction des effectifs de chercheurs et chercheuses postdoctorant-e-s, des mesures contre les dénommées « leaky pipeline », tout cela semble positif, mais implique cependant, pour une mise en œuvre cohérente, une restructuration de l’ensemble du système. Une série de travaux préliminaires dans le cadre du projet de l’ASSH « Culture scientifique des sciences humaines » (www.sagw.ch/geisteswissenschaften) s’est ainsi fixé pour objectif de relier les mesures réalisables sur la base du système actuel et les visions de réforme d’envergure. Ces travaux ont engendré le rapport « Next Generation : pour une promotion efficace de la relève* » qui soumet des propositions concrètes capables de prendre en compte la grande diversité de l’enseignement supérieur.
Ce rapport formule des mesures et des principes directeurs pour la période postdoctorale et pour un soutien approprié de la relève. Il propose des conseils de base tels que des recommandations à propos de la structure, des outils ou encore du financement.

Les points suivants seront entre autres discutés dans le cadre d’une table ronde :

  • Changements structurels : le rapport encourage un soutien de la relève qui se reflète également dans la structure institutionnelle – quels sont les aspects prometteurs de cette vision en ce qui concerne les prochaines générations de jeunes chercheurs/chercheuses ? Comment doivent/devraient réagir et interagir les institutions actives dans la politique de l’enseignement supérieur pour mener ce changement conjointement ?
  • De meilleures perspectives de carrière : quels sont les parcours de carrière raisonnablement envisageables à côté du professorat ? Quels postes sont aujourd’hui disponibles déjà pour de tels parcours alternatifs ?
  • Soutien à la relève et égalité : la nouvelle vision structurelle discutée favorise-t-elle également une « leaky pipeline » ? Pour l’exprimer autrement : comment peut-on éviter que ces itinéraires de carrière alternatifs soient en majorité empruntés par des femmes ?
  • Les conséquences du changement de culture revendiqué : quelles sont les implications d’une augmentation du nombre de contrats à durée indéterminée sur le système académique ? Discussion au sujet des recommandations (mots-clés : politique de gestion du personnel, proportion des contributions de base et du soutien personnel vs financement de projet, planification de carrière à l’interne, système départemental avec des checks and balances)
  • Comment organiser la suite : quelles mesures, assumées par qui, à quel moment ?


* La version française du rapport ne sera pas encore disponible au moment de la manifestation et sera publiée ultérieurement.

Programme
16h15 Mots de bienvenue (Jean-Jacques Aubert)
16h25 Introduction – présentation du rapport (Thomas Hildbrand)
16h45 Table ronde 
18h Apéritif


Table ronde avec :

  • Matthias Egger (Président Fonds national suisse)
  • Michael Hengartner (Président swissuniversities)
  • Florian Lippke (Co-président actionuni)
  • Jasmine Lorenzini (Project leader Ambizione, Université de Genève)
  • Simona Pekarek Doehler (Membre du groupe de travail «Culture scientifique des sciences humaines»)

Modération : Walter Leimgruber (Vice-président ASSH)

Participant-e-s (par ordre alphabétique):

  • Jean-Jacques Aubert (Professeur ordinaire Université de Neuchâtel, Président SAGW/ASSH)
  • Matthias Egger (Ordentlicher Professor Universität Bern, Präsident Schweizerischer Nationalfonds)
  • Michael Hengartner (Rektor Universität Zürich, Präsident von swissuniverities)
  • Thomas Hildbrand (ZHE Zürich – Zentrum für Hochschulentwicklung, Autor des Berichts)
  • Walter Leimgruber (Ordentlicher Professor Universität Basel, Vizepräsident SAGW/ASSH)
  • Florian Lippke (Kurator BIBEL+ORIENT Museum, Universität Fribourg / Co-Präsident Actionuni)
  • Jasmine Lorenzini (Project leader Ambizione, Université de Genève)
  • Simona Pekarek Doehler (Professeur ordinaire, Université de Neuchâtel / Groupe de travail «Culture scientifique des sciences humaines»)

L Inscription

Rapport

Le rapport imprimé sera disponible en allemand dès le 1er juin 2018.

Inscription

L Inscription

Programme

16h15 Mots de bienvenue  (Jean-Jacques Aubert, Président de l’ASSH)
16h25 Introduction – présentation du rapport (Thomas Hildbrand)
16h45 Table ronde
18h00 Apéritif

Table ronde

  • Matthias Egger (Président Fonds national suisse)
  • Michael Hengartner (Président swissuniversities)
  • Florian Lippke (Co-président actionuni)
  • Jasmine Lorenzini (Project leader Ambizione, Université de Genève)
  • Simona Pekarek Doehler (Groupe de travail «Culture scientifique des sciences humaines»)

Modération : Walter Leimgruber (Vice-président ASSH)

esense GmbH