Call Digitale Transformation

lundi 17. septembre 2018

Transformation numérique – demande de propositions de projets

Pour l’année 2019, les Académies suisses des sciences se sont vu promettre des fonds supplémentaires pour traiter des questions autour de la numérisation. Il est important que les travaux des sciences humaines et sociales puissent également être encouragés.

A l’heure actuelle des moyens considérables sont alloués à la recherche en numérisation. Abstraction faite du récent appel à propositions « Digital Lives » du FNS, les sciences humaines et sociales n'ont jusqu'à présent pas été au cœur de l'encouragement actuel et passé de la recherche dans le domaine de la numérisation.

Pour l’année 2019, les Académies suisses des sciences se sont vu promettre des fonds supplémentaires pour traiter des questions autour de la numérisation. La direction des Académies suisses tient à ce que les travaux des sciences humaines et sociales puissent également être encouragés.

C’est avec plaisir que nous attendons vos propositions de projets d’ici au 31 octobre 2018 (sagw@sagw.ch).

A moyen terme, vos contributions seront d'une grande utilité pour l'évaluation des besoins et du potentiel dans la perspective d’autres programmes de financement prévus dans le domaine de la numérisation.

Forme : esquisse (1 à 2 pages) indiquant les besoins financiers et les coordonnées d’une personne de contact : état de la recherche, objet de l'enquête, procédure et objectifs
Formats : colloques, rapports, publications, études ou enquêtes
Montants : CHF 20'000.- à CHF 100'000.-
Délai : 31 octobre 2018

Champs thématiques et questions possibles

Vie quotidienne et économie

  • Utilisation d'instruments et de services numériques : qui utilise quoi et comment dans l’espace numérique ?
  • Quels critères sont utilisés pour évaluer la crédibilité des contenus transmis numériquement ?
  • Comment évoluent les rapports entre les fournisseurs, les producteurs, les distributeurs et les clients, entre la fabrication, la logistique, la chaîne de valeur, la fixation des prix et la distribution des bénéfices ?
  • Comment le monde numérique est-il conciliable avec l'ordre institutionnel existant et comment l'ordre institutionnel peut-il être adapté au monde numérique (droit des données et de l'information, droit de la concurrence, droit fiscal, droit du travail, droit de la responsabilité civile et droit pénal) ?


Culture et société

  • Comment le ‘passage’ de l'écriture au multimédia (image, son, symbole) modifie-t-il la représentation, la communication et la perception ?
  • Quelle est la relation entre réalité et réalité virtuelle : cette dernière rend-elle compte de la réalité et quels aspects de celle-ci, élargit-elle la réalité, modifie-t-elle la réalité ou crée-t-elle une nouvelle réalité ?
  • Comment la communication numérique affecte-t-elle les modes de communication ?
  • Consommation et contenus culturels dans l'espace numérique : conséquences pour le secteur culturel.
  • Comment la numérisation modifie-t-elle les différentes formes de connaissances (orientation, action, expérience, connaissance encyclopédique, etc.) ?
  • Pluralisation et morcellement du public et de la société à travers les bulles, la diversité des sous-cultures, la formation de communautés numériques : est-ce bien le cas et, si oui, quelles en sont les conséquences ?
  • Enquête, quantification, évaluation et classement : formes d'utilisation et effets.


Intelligence artificielle (IA)

  • L'intelligence artificielle en relation avec l'intelligence humaine ;
  • Expertise et systèmes de décision utilisant des algorithmes et des ‘bots’ : applications, effets souhaités et indésirables, risques et responsabilités ;
  • Avantages et désavantages de l'expertise fondée sur l'IA et de l'expertise humaine ;
  • Gestion par l’IA : applications, effets souhaités et indésirables et responsabilités.


Méthodologie, critique, discours et réflexion

  • Critique des sources : critique et examen des documents et des contenus numériques ;
  • Effets sur les méthodes d'enquête traditionnelles (‘bots’ et ‘clickworkers’) ;
  • Accès, qualité, utilisation et fiabilité des données volumineuses (Big Data) et personnalisées ;
  • Simulation : entre les faits/les données et la construction ;
  • Examen critique et réflexion sur les promesses de la numérisation et sur les attentes et les craintes qu'elle suscite ;
  • Mission, prophétie, rhétorique et promesses des entrepreneurs du numérique : faisabilité, effets secondaires, surplus utopique et dystopique ;
  • La stratégie de numérisation de la Suisse en comparaison internationale et son efficacité.
esense GmbH