SASE

Statuts de la Société académique suisse d'étude de l'Europe orientale

Lors de son assemblée générale de 2008 la Société académique suisse des slavistes a pris la décision de se renommer en « Société académique suisse des études de l’Europe de l’Est » (SASE). L’objectif de cette décision était la création d’une association académique plus large et plus diversifiée qui pourrait représenter de façon plus efficace qu’auparavant les recherches effectuées en slavistique et en d’autres disciplines voisinées. Vu que les dernières années ont apporté une croissance considérable des activités interdisciplinaires entre la slavistique et l’histoire, l’anthropologie sociale, la philosophie etc., nous aimerions que la composition de notre société académique reflète ces nouvelles tendances dans notre pratique scientifique. Cette société renouvelée aura pour but la promotion de la recherche de l’Europe de l’Est et la présentation de celle-ci pour un public plus large.

Selon les statuts du 6 décembre 2008 « peuvent être admis en qualité de membres toutes les personnes ayant le grade de master ou équivalent dans un domaine des études de l’Europe de l’Est, tous les enseignants de langues slaves et tous les collaborateurs titulaires d’un diplôme universitaire occupant un emploi dans une institution universitaire des études de l'Europe de l'Est ou d'une bibliothèque scientifique en Suisse ». Tou(te)s les intéressé(e)s à qui s’applique cette description sont cordialement invité(e)s à devenir membre de la SASE.

Afin de devenir membre de notre société veuillez nous envoyer un simple courrier électronique (jens.herlth @ unifr.ch ou patrick.seriot @ unil.ch). Suite à la réception de votre demande, vous serez inclus dans la liste de mailing de la SASE. Une confirmation formelle de votre admission suivra lors de la prochaine réunion annuelle, qui aura lieu le 27 novembre 2010. A cette occasion nous envisageons également de discuter les potentielles perspectives d’une organisation de colloques scientifiques sous les combles de notre société. L’Académie suisse des sciences humaine et sociale donne à ses sociétés membres la possibilité de demander des moyens financiers pour l’organisation des colloques scientifiques.

Nous espérons bien que cette démarche de la SASE recevra un écho positif et ainsi ouvrira de bonnes perspectives et possibilités à la recherche suisse en études de l’Europe de l’Est.

 

esense GmbH