Colloque Open Data

vendredi 02. novembre 2018 — Kursaal Bern

Les plateformes de recherche suisses en sciences humaines dans le contexte des Open et des FAIR Data

ASSH

Après avoir consacré une conférence aux revues Open Access en janvier 2017, nous nous tournons cette fois vers les plateformes de recherche en sciences humaines qui, comme toutes les infrastructures scientifiques, se confrontent aux exigences des Open et des FAIR Data. Nous nous référons par-là aux infrastructures en libre accès, axées sur le service, qui fournissent des bases importantes pour la recherche en sciences humaines et qui assurent la traçabilité des résultats de recherche.
Le paysage de la recherche suisse inclut de nombreuses plateformes de la sorte. Celles-ci comprennent une profusion de données en sciences humaines telles que des numérisations de manuscrits, des collections digitales, des éditions, des bases de données et des ouvrages scientifiques de référence en ligne.


Exigences pour les données de recherche digitales

Les données ouvertes et les FAIR data sont des exigences établies au niveau international pour la création et la présentation des données de recherche digitales. Les données ouvertes s’inscrivent dans l’élan pour une science généralement ouverte qui exige des processus scientifiques et des résultats de recherche accessibles. Les principes des FAIR Data consistent quant à eux en un ensemble de lignes directrices qui ont pour dessein de garantir l’accessibilité, l’interopérabilité ainsi que la réutilisabilité des données. Ces deux variantes se rejoignent en ce qu’elles formulent des exigences de base pour la protection et la présentation des données scientifiques et permettent ainsi à la communauté spécialisée d’en tirer le plus grand profit.

La situation en Suisse

En Suisse, le sujet n’a de cesse de gagner en importance : une nouvelle feuille de route suisse pour les infrastructures de recherche est actuellement préparée par le gouvernement et les universités, le Fonds national suisse de la recherche scientifique exige la livraison de données en repositories FAIR-Data, la planification stratégique des organismes de financement de la recherche pour la période 2021-2024 est en cours, swissuniversities met en place un bureau national de coordination de l’information scientifique qui coordonnera un réseau de services en tant que centre permanent, finalement, le gouvernement a l’intention d’établir un plan d’action pour la numérisation. Du point de vue de l’ASSH en tant que l’une de leurs institutions de soutien les plus importantes, les infrastructures et les plateformes de recherche en sciences humaines n’ont pas reçu du matériel et des financements suffisants pour satisfaire toutes ces lignes d’actions.

Contact

Dr. Beat Immenhauser

Stv. Generalsekretär

SAGW
Haus der Akademien
Laupenstrasse 7
Postfach
3001 Bern

beat.immenhauser [at] sagw.ch

++41 (0)31 306 92 52

Inscription

L Inscription

Twitter - Diskutieren Sie mit!

#opendata18sagw

L @sagw_ch
esense GmbH